Une figure incontournable de l'univers du fantastique et de la science-fiction vient de tirer sa révérence. Forrest J. Ackerman s'est éteint le 4 décembre à l'âge de 92 ans.

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais l'influence de Forrest J. Ackerman dans la littérature et le cinéma fantastique est considérable. Né le 24 novembre 1916, il fit partie des enfants marqués à vie par le visionnage sur grand écran du King Kong de 1933. Si certains des bambins de son âge puisèrent dans cette expérience les prémisses de leur carrière de romancier (Ray Bradbury) ou de créateur d'effets spéciaux (Ray Harryhausen), "Forry" (comme le surnommaient ses amis) devint le premier éditeur d'une revue consacrée au cinéma fantastique et de science-fiction: "Famous Monsters on Filmland". Révélant pour la première fois, avec moult photos évocatrices, les secrets des maîtres des effets spéciaux, cette revue berça toute une génération d'artistes, d'écrivains et de cinéastes qui se mit à son tour à rêver de monstres et de merveilles : Peter Jackson, Steven Spielberg, George Lucas, Stephen King, John Landis, Rick Baker, Dennis Muren, Tim Burton, Danny Elfman…

"Forry" était également un immense collectionneur. A l'époque où les produits dérivés n'étaient pas légion et où les studios ne conservaient guère les accessoires et éléments de décors, il créa un musée personnel du cinéma fantastique rempli de pièces rares et inestimables, notamment les dinosaures du premier King Kong, la cape et la bague portées par Bela Lugosi dans Dracula, ou encore la maquette de la Maison Blanche vue dans Les Soucoupes Volantes Attaquent. Il fut aussi l'auteur d'une cinquantaine de nouvelles, le créateur du personnage de Vampirella et l'inventeur du terme "sci-fi", aujourd'hui entré dans le langage populaire.

Avec Forrest J. Ackerman, c'est donc une véritable légende qui vient de nous quitter. So long, Forry…


Tag(s) : #HOMMAGES