FA_couv_00015.jpgAvec 120 musiques de films à son actif, Charles Bernstein est un vétéran de la bande originale, récemment remis au goût du jour grâce à des collaborations avec Quentin Tarantino.


Compositeur dès l'âge de 13 ans

Charles Bernstein est né le 28 février 1948 à Minneapolis. Musicien précoce, il dirige déjà un orchestre à l'âge de seize ans. Les séries B des années 70 lui doivent quelques bandes originales mémorables, mix de pop, de symphonies trépidentes et d'influences soul de l'époque. Les amateurs se souviennent notamment des musiques de "L'Invasion des Femmes Guêpes" (1973), "Monsieur Majestyk" (1974), "Gator" (1976) ou "Cauhemar au pénitentier" (1976).


Le thème des Griffes de la Nuit, c'est lui !

Le cinéma d'horreur lui donne accès à un public plus large et lui permet d'exploiter pleinement ses talents de mélodiste et d'orchestrateur, avec des œuvres aussi marquantes que "L'Emprise" de Sidney J. Furie (1981), "Cujo" d'après Stephen King (1984), le slasher "Week-end de terreur" (1986) et surtout "Les Griffes de la Nuit" (1984), premier volet de la saga Freddy Kruger réalisé par Wes Craven pour lequel il compose un thème lancinant entré dans la légende. Craven le sollicitera d'ailleurs à nouveau pour écrire la partition de "L'amie mortelle" en 1986. Il reviendra au genre en 2001 avec la bande originale de "The Day the world ended".


Téléfilms et séries tous azimuts

Le petit écran le sollicite beaucoup dans les années 80 et 90 et lui permet de remporter plusieurs nominations et récompenses, notamment un Emmy Award pour "Little Miss Perfect" (1987) et un ACE Award pour "L'homme qui brisa ses chaînes" (1987). Parmi ses nombreux travaux pour la télévision, on retiendra en particulier "Qu'est-il arrivé au bébé de Rosemary ?" (1976), suite du chef d'œuvre "Rosemary's baby" de Roman Polanski, "Les cadettes de Westpoint" (1979), le feuilleton "Scrupules" (1980), "Les filles du KGB" (1985), "Les feux de l'été" (1985), "Présumé coupable" (1991), "Le loup des mers" (1993), "Le train de l'enfer" (1998).


Bernstein et Tarantino, même combat !

Auteur de livres de référence sur la musique de film, récipiendaire de nombreux prix honorifiques pour la richesse de sa carrière, Charles Bernstein est revenu sur le devant de la scène en 2009 grâce à "Inglorious Basterds". Quentin Tarantino, qui avait déjà utilisé un extrait de ses compositions des années 70 pour "Kill Bill", a sollicité le talent de Bernstein pour enrichir la bande originale de son film de guerre délirant, redonnant une seconde jeunesse à ce vétéran à l'énergie et l'inspiration sans cesse renouvelés.

Tag(s) : #HOMMAGES