Vous les attendez impatiemment, les redoutez avec effroi, les snobez avec indifférence ? Les films fantastiques, d'horreur et de science-fiction de l'année 2014 pointent le bout de leur nez sous forme de bandes-annonces plus ou moins prometteuses. Un petit bilan - très subjectif - s'imposait. Le voici, images à l'appui…

 

Les Sorcières de Zugarramurdi est la dernière folie d'Alex de la Iglesia, grand défenseur ibérique d'un cinéma fantastique débridé. Paradoxale, cette œuvre démente masque sous ses excès de violence caricaturale et d'érotisme exacerbé un discours passionnant sur la place de la femme dans la société moderne et sur le rapport des humains face à la religion et la superstition. A consommer sans la moindre modération. Sortie le 8 janvier 2014.


 

I, Frankenstein de Stuart Beattie n'a pas grand-chose à voir avec Mary Shelley. Inspiré d'un roman graphique, il se situe dans un univers gothique rétro-futuriste et narre l'affrontement entre deux races de créatures surnaturelles, dans un univers gorgé d'effets numériques qui évoque tour à tour la saga Underworld et le Van Helsing de Stephen Sommers. Rassurant ? Pas forcément… Sortie le 29 janiver 2014.


 

 

Robocop de José Padhila semble porter tous les stigmates du remake qui n'a rien compris de l'œuvre qu'il est censé revisiter. Le héros a été repensé comme un mixage entre The Dark Knight et Iron Man, ses relations avec sa famille sont désormais schématisées jusqu'à l'absurde, sa première mort est édulcorée jusqu'à l'abstraction (pouf, t'es mort !), son adversaire robotique ED-209 a tout perdu de son expressivité pour se muer en simple machine anonyme, bref rien ne va plus… Sortie le 5 février 2014.


 

La Belle et la Bête de Christophe Gans nous laisse, à la vision de ses premières images, une impression mitigée. Cocteau et Disney semblent logiquement servir d'inspiration au cinéaste cinéphile, mais saura-t-il imprimer à cette nouvelle version du conte de Madame Leprince de Beaumont une personnalité propre ? Les panoramas surchargés d'images de synthèse, les dialogues simplistes et la direction artistique outrancière que laissent apercevoir la bande-annonce permettent d'en douter. Sortie le 12 février 2014.


 

Captain America, le Soldat de l'Hiver prolonge la saga Marvel en offrant une place importante à la Veuve Noire et au co-équipier ailé de Steve Rogers, le Faucon, tout en racontant la création de la légendaire plateforme futuriste du SHIELD. Le film nous offrira en prime la présence du toujours très classe Robert Redford dans le rôle d'Alexander Pierce. Pour le reste, difficile de se prononcer. Laissons sa chance au produit, comme on dit. Sortie le 26 mars 2014.


 

Transcendence de Wally Pfister pose la question de l'intelligence artificielle en transférant la conscience d'un scientifique incarné par Johnny Depp dans un ordinateur surpuissant. Ce techno-thriller semble évoquer les écrits de Michael Crichton ou de William Gibson, mais la bande-annonce a tendance à beaucoup trop en montrer. Un peu de place pour la surprise, que diable ! Sortie le 23 avril 2014.


 

The Amazing Spider-Man, le destin d'un héros reprend l'équipe du film précédent pour une séquelle qui n'augure rien de bon, tant la finesse semble avoir été laissée au placard. Au programme : une ribambelle de super-vilains (dont un Electro aux allures de Mister Freeze, un Rhino Transformer, un Bouffon Vert au look improbable), de l'humour au ras des pâquerettes, un Harry Osborn coiffé comme Justin Bieber, une bande originale éléphantesque de Hans Zimmer… Sam Raimi, reviens ! Sortie le 30 avril 2014.


 

Godzilla de Gareth Edwards pourrait bien être l'une des meilleures surprises de l'année. Sa bande-annonce choc a fait le tour d'Internet à la vitesse de l'éclair. Cette relecture de l'œuvre d'Inoshiro Honda s'annonce épique et centrée sur le drame humain, sous les apparâts d'un film de guerre/catastrophe aux proportions dantesques. Roooaaaarrrr !!!! Sortie le 14 mai 2014.



X-Men : Days of Future Past s'annonce événementiel ne serait-ce que parce qu'il marque les retrouvailles de Bryan Singer avec les mutants imaginés par Stan Lee. Très élégante, la bande annonce ne joue pas la surenchère d'effets visuels et de pyrotechnie mais plutôt la carte du mystère, de l'émotion exacerbée et de la tension qui précède une bataille épique. Celui-là, nous l'attendons de pied ferme. Sortie le 21 mai 2014.


 

Edge of Tomorrow de Doug Liman lance Tom Cruise à l'assaut d'une race extra-terrestre qui sème la mort et la destruction sur la Terre du futur. Les premières images, riches en pyrotechnie, en cascades et en batailles spectaculaires, ont un petit air de ressemblance - assumé ? - avec celles de Starship Troopers. Il y a pire référence. Décidément, le petit Tom se laisse volontiers attirer par la SF ces temps-ci. Comment lui donner tort ? Sortie le 28 mai 2014.


 

Jupiter Ascending est le nouveau film de Lana et Andy Wachowski. Après la trilogie Matrix et Cloud Atlas, les duettistes poursuivent leur exploration d'une science-fiction ambitieuse, novatrice et à très grande échelle, comme en témoignent les images très impressionnantes d'une bande-annonce qui laisse ouverts tous les espoirs. Sortie le 23 juillet 2014.


 

La Planète des Singes l'affrontement est le deuxième volet de la résurrection de la célèbre saga simiesque inspirée par le roman de Pierre Boulle. Matt Reeves prend cette fois-ci les commandes pour un épisode qui doit visiblement beaucoup à La Conquête de la Planète des Singes, ce qui n'a évidemment rien pour nous déplaire. Le dernier long plan-séquence de la bande-annonce n'a pas fini de nous époustoufler. Sortie le 30 juillet 2014.


 

Interstellar de Christopher Nolan commence déjà à faire couler beaucoup d'encre et à user les claviers des ordinateurs. Chaque nouveau film du réalisateur de The Dark Knight est un événement, et celui-ci ne dérogera pas à la règle. La conquête spatiale y est en ligne de mire, même si la première bande-annonce nous laisse un peu - et volontairement - sur notre faim.  Sortie le 5 novembre 2014.


Tag(s) : #NEWS