jusqu-en-enfer-2009-16426-457248505.jpg

 

Non, vous ne rêvez pas. France 2, la chaîne publique par excellence, terre d'accueil de Laurent Ruquier, Michel Drücker, Fort Boyard et Télématin, a décidé de diffuser ce soir à 22h30 un film d'horreur interdit en salles aux moins de douze ans en salles : l'excellent Jusqu'en Enfer de Sam Raimi. Que s'est-il passé ? Faille spatio-temporelle ? Remplacement du directeur des programmes par des stagiaires cinéphiles subversifs pendant les vacances d'été ? Erreur de programmation due à une confusion avec Descente aux Enfers (Francis Girod, Claude Brasseur, Sophie Marceau, tout ça…) ? Que nenni ! Ce choix est ferme et assumé. Cité par Nicolas Stanzick (auteur de l'excellent "Dans les Griffes de la Hammer" et collaborateur de L'Ecran Fantastique) dans son article consacré à ce petit événement pour Le Figaro.fr, les reponsables de la chaîne s'expliquent : "Nous avons choisi ce long métrage non pas en raison de son genre, mais parce qu'il est excellent. Le CSA nous autorise à passer des films interdits au moins de 16 ans, mais cette case cinéma n'existe que l'été chez nous". On aurait pu penser que cette décision fasse hérisser les poils bien pensants (oui, certains poils sont bien pensants, c'est comme ça), et le titre de l'article du Parisien signé Charlotte Moreau semble aller dans ce sens : "On ne voit pas assez d'horreur comme ça ?" Mais le texte est bien moins réactionnaire que ce que cette accroche putassière veut bien laisser croire. La preuve : la journaliste donne largement la parole à Laurent Duroche, rédacteur chez Mad Movies et ralisateur du remarquable documentaire NWR. Les mentalités seraient-elles donc en train de changer ? Une lueur d'espoir est-elle permise ? Pourquoi pas ! Espérons une hausse spectaculaire d'audience ce soir, pour que l'initiative ne reste pas isolée.

 

© Gilles Penso

Tag(s) : #NEWS