Saga PIXAR

Avant d’être des films d’animation adulés par le jeune public, les longs métrages issus de l’usine à rêves de Pixar sont des œuvres complexes poussant parfois très loin les thématiques du fantastique et de la science-fiction. Dans cet univers parallèle, les jouets sont doués d’une vie propre et même d’une conscience, les monstres se cachent dans les placards des enfants pour transformer leurs cris de terreur en énergie, les super-héros font régner la justice dans des cités rétro imaginaires, les voitures cohabitent de manière autonome en ayant éradiqué toute présence humaine, les rats se transforment en chefs étoilés, l’humanité déserte la Terre transformée en gigantesque poubelle pour coloniser l’espace, les maisons s’envolent grâce à des milliers de ballons accrochés à leur toit et atterrissent dans des mondes perdus où règnent des créatures étranges, les sorcières transforment les reines en ours, les émotions prennent corps et s’animent dans nos cerveaux, les dinosaures et les hommes préhistoriques cohabitent, les vivants pénètrent dans l’univers des morts… La force de cette compagnie repose beaucoup moins sur l’uniformisation de ses productions que sur la singularité de ses auteurs et réalisateurs. C’est grâce à cette diversité sans cesse renouvelée que l’équipe de Luxo Jr parvient toujours à surprendre et à séduire.

Cliquez sur les affiches pour lire les critiques

1995: Toy Story de John Lasseter

1998: 1001 pattes de John Lasseter et Andrew Stanton

1999: Toy Story 2 de John Lasseter

2001: Monstres & Cie de Pete Docter

2003: Le Monde de Nemo d’Andrew Stanton

2004: Les Indestructibles de Brad Bird

2006: Cars de John Lasseter et Joe Ranft

2007: Ratatouille de Brad Bird

2008: Wall-E d’Andrew Stanton

2009: Là-haut de Pete Docter

2010: Toy Story 3 de Lee Unkrich

2011: Cars 2 de John Lasseter

2012: Rebelle de Mark Andrews et Brenda Chapman

2013: Monstres Academy de Dean Scanlon

2015: Vice-versa de Pete Docter

2015: Le Voyage d’Arlo de Peter Sohn

2016: Le Monde de Dory d’Andrew Stanton

2017: Cars 3 de Brian Fee

2017: Coco de Lee Unkrich

2018 : Les Indestructibles 2 de Brad Bird

2018: Toy Story 4 de Josh Cooley

2020: En avant de Dan Scanlon

2020: Soul de Pete Docter

2021: Luca d’Enrico Casarosa

2022: Alerte rouge de Domee Shi

2022: Buzz l’éclair d’Angus MacLane

2023: Elémentaire de Peter Sohn

Saga SCARY MOVIE

Au tout début des années 2000, les frères Wayans adaptent leur humour éléphantesque à l’exercice de la parodie cinématographique à l’occasion de Scary Movie, pastiche de Scream, Souviens-toi l’été dernier et de toute la vague du néo-slasher. Le succès colossal du film lance une saga complète à laquelle finiront pas participer deux transfuges de l’équipe des ZAZ, David Zucker et Leslie Nielsen.

Cliquez sur les affiches pour lire les critiques

2000: Scary Movie de Keenen Ivory Wayans

2001: Scary Movie 2 de Keenen Ivory Wayans

2003: Scary Movie 3 de David Zucker

2013: Scary Movie 5 de Malcolm D. Lee

Saga MOUCHE

Tout est parti d’une histoire de science-fiction écrite par George Langelaan publiée en juin 1957 dans le magazine Playboy, un de ces récits rocambolesques dont les années cinquante avaient le secret : la mésaventure d’un scientifique inventant une cabine de téléportation (longtemps avant Star Trek) et la testant sur lui-même sans se douter de la présence d’une mouche à ses côtés… Ce postulat a donné naissance à un classique de la SF, La Mouche noire, réalisé par Kurt Neumann et suivi de deux autres films plus anecdotiques. Au milieu des années 80, David Cronenberg décide de s’emparer de ce sujet pour le détourner, le conformer à son style et ses obsessions. Le résultat sera l’un des films d’horreur et de SF les plus marquants et les plus influents de tous les temps…

Cliquez sur les affiches pour lire les critiques

1958 : La Mouche noire de Kurt Neumann

1959: Le Retour de la mouche d’Edward Bernds

1965: La Malédiction de la mouche de Don Sharp

1986: La Mouche de David Cronenberg

1989: La Mouche 2 de Chris Walas

Saga PREHYSTERIA

Jusqu’alors spécialisé dans la production de petites séries B d’horreur et de science-fiction destinées au public adulte et adolescent à travers sa compagnie Full Moon Entertainment, Charles Band décide en 1993 de lancer le label Moonbeam pour toucher le tout jeune public sans pour autant évacuer ses goûts pour le cinéma fantastique. La sortie imminente de Jurassic Park est le prétexte idéal pour lancer le premier opus de sa nouvelle marque : Prehysteria, une aventure spielbergo-disneyenne dans laquelle cinq dinosaures miniatures se lient d’amitié avec des enfants et cherchent à échapper aux griffes d’un cupide explorateur. Le succès de ce petit film directement conçu pour le marché vidéo lancera la mise en production de deux autres épisodes.

Cliquez sur les affiches pour lire les critiques

1993: Prehysteria d’Albert et Charles Band

1994: Prehysteria 2 : le retour des dinosaures enchantés d’Albert Band

Saga MEN IN BLACK

Les hommes en noir chasseurs d’extra-terrestres sont d’abord les héros d’une série de comics écrite par Lowell Cunningham, dessinée par Sandy Carruthers et publiée à partir de 1990. Le sujet s’inspire vaguement de prétendus employés du gouvernement qui seraient chargés d’enquêter dans le plus grand secret sur toutes les affaires liées aux OVNIS et aux aliens. En héritant de l’adaptation sur grand écran des Men in Black, l’ancien chef opérateur Barry Sonnenfeld devenu réalisateur à l’occasion de La Famille Addams opte pour une tonalité humoristique et délirante qui convient parfaitement au producteur exécutif Steven Spielberg. Le succès du premier film donnera naissance à une petite franchise.

Cliquez sur les affiches pour lire les critiques

1997: Men in Black de Barry Sonnenfeld

2002: Men in Black II de Barry Sonnenfeld

2012: Men in Black 3 de Barry Sonnenfeld

2019: Men in Black International de F. Gary Gray

Saga M. NIGHT SHYAMALAN

Après deux films intimes et modestes qui annoncent déjà quelques-uns de ses thèmes de prédilection, Praying with Anger et Wide Awake, M. Night Shyamalan crée l’évènement en 1999 avec Sixième sens, réinventant la formule classique du film de fantômes sous un jour surprenant. Dès lors, tous ses longs-métrages s’efforceront de détourner les grandes thématiques du fantastique avec un style et une vision très personnels, en affirmant une prédilection pour les coups de théâtre de dernière minute qui remettent en question tout ce que le spectateur croyait savoir.

Cliquez sur les affiches pour lire les critiques

2000 : Incassable

2002 : Signes 

2016 : Split

2019 : Glass

2021 : Old

Saga HOUSE

En 1985, le producteur Sean S. Cunningham et le réalisateur Steve Miner s’appuient sur un scénario d’Ethan Wiley dérivé d’une idée originale de Fred Dekker pour mettre sur pied un film d’horreur gorgé d’humour noir dans lequel un écrivain traumatisé par la guerre du Vietnam est harcelé par une cohorte de monstres improbables dans la maison dont il vient d’hériter. House est né. Son succès est suffisamment grand pour donner naissance à trois suites ne présentant avec lui qu’un lointain rapport, le principe étant d’explorer à chaque fois de nouvelles demeures hantées avec de nouveaux protagonistes.

Cliquez sur les affiches pour lire les critiques

1985: House de Steve Miner

1987: House 2 : la deuxième histoire d’Ethan Wiley

1989: House 3 de James Isaac 

1992: House 4 de Lewis Abernathy

Saga CHARLES BAND

En digne successeur de Roger Corman, Charles Band a produit des centaines de longs-métrages avec une frénésie et une boulimie qui laissent rêveur, principalement dans le domaine du fantastique, de l’horreur et de la science-fiction. Sous l’égide successive des compagnies Empire puis Full Moon, Band a été l’un des artisans majeurs du marché “direct-to-video”, alimentant les bacs d’une nuée de séries B souvent réjouissantes à défaut d’être toujours mémorables. Nous lui devons notamment les franchises Puppet Master, Future Cop, Subspecies et Ghoulies.

FILMOGRAPHIE FANTASTIQUE

1976: Massacre Mansion de Michael Pataki

1976: Crash de Charles Band

1977: Cinderella de Michael Pataki

1977: Destruction planète Terre de John Hayes

1978: Rayon laser de Michael Rae

1978: Fairy Tales de Harry Hurwitz

1979: Tourist Trap – le piège de David Schmoeller

1979: Le Jour de la fin des temps de John Bud Cardos

1982: Parasite de Charles Band

1983: Metalstorm de Charles Band

1983: L’Alchimiste de Charles Band

1984: Le Maître du jeu de Charles Band, Rosemarie Turko, John Buechler, David Allen, Steven Ford, Peter Manoggian, Ted Nicolaou

1984: Swordkill de J. Larry Carroll

1984: Ghoulies de Luca Bercovici

1984: Future Cop de Charles Band

1985: Re-Animator de Stuart Gordon

1985: Zone Troopers de Danny Bilson

1985: Transmutations de George Pavlou

1986: Troll de John Buechler

1986: Eliminators de Peter Manoogian

1986: TerrorVision de Ted Nicolaou

1986: L’Hybride infernal de Tim Kincaid

1986: Fou à tuer de David Schmoeller

1986: Necropolis de Bruce Hickey

1986: From Beyond de Stuart Gordon

1986: Dolls de Stuart Gordon

1986: Pleasure Planet d’Albert Pyun

1986: Dreamaniac de Ted Nicolaou

1986: Zombiethon de Ken Dixon

1987: Robot Holocaust de Tim Kincaid

1987: Robot Killer de Tim Kincaid

1987: Le Visiteur d’Arthur Allan Seidelman

1987: Ghoulies 2 d’Albert Band

1987: Slave Girls – Esclaves du futurs de Ken Dixon

1987: Galactic Gigolo de Gorman Bechard

1987: Creepozoids de David DeCoteau

1987: Cellar Dweller de John Carl Buechler

1987: Prison de Renny Harlin

1988: Sorority Babes de David DeCoteau

1988: Ghost Town de Richard McCarthy et Mac Ahlberg

1988: Catacombs de David Schmoeller

1988: Transformations de Jay Kamen

1988: Terreur vaudou de Tim Kincaid

1988: Le Collège du cimetière de Gorman Bechard

1988: Spellcaster de Rafal Zielinski

1988: Pulse Pounders de Charles Band

1989: Intruder de Scott Spiegel

1989: Ma prof est une extraterrestre de David DeCoteau

1989: Cannibal Women de J.F. Lawton

1989: Arena de Peter Manoogian

1989: Le Jeu du tueur de Michael Miner

1989: Puppet Master de David Schmoeller

1989: Robot Jox de Stuart Gordon

1990: Shadowzone de J.S. Cardone

1990: Meridian de Charles Band

1990: Synthoid 2030 de Charles Band

1990: Puppet Master II de David Allen

1991: Le Puits et le pendule de Stuart Gordon

1991: Future Cop 2 de Charles Band

1991: Subspecies de Ted Nicolaou

1991: Puppet Master III : la revanche de Toulon de David DeCoteau

1991: Dollman d’Albert Pyun

1992: La Main des ténèbres de David Schmoeller

1992: Demonic Toys de Peter Manoogian

1992: Glutors de Peter Manoogian

1992: Bad Channels de Ted Nicolaou

1992: Dr Mordrid d’Albert Band et Charles Band

1992: Future Cop 3 de C. Courtney Joyner

1993: Robot Wars d’Albert Band

1993: Supbspecies II de Ted Nicolaou

1993: Prehysteria d’Albert Band et Charles Band

1993: Arcade d’Albert Pyun

1993: Mandroid de Jack Ersgard

1993: Dollman vs. Demonic Toys de Charles Band

1993: Puppet Master 4 de Jeff Bur

1993: Les Créatures de l’au-delà de David DeCoteau 

1993: Invisible: les aventures de Benjamin Knight de Jack Ersgard

1994: Future Cop 4 de David Nutter

1994: Subspecies III de Ted Nicolaou

1994: Oblivion de Sam Irvin

1994: Shrunken Heads de Richard Elfman

1994: Le Château du petit dragon de Ted Nicolaou 

1994: La Peur qui rode de C. Courtney Joyner

1994: Virgin Hunters de David DeCoteau

1994: Dark Angel: The Ascent de Linda Hassani

1994: Puppet Master 5 de Jeff Burr

1994: Prehysteria 2 : Le retour des dinosaures enchantés d’Albert Band

1994: Future Cop 5 de David Nutter

1994: Jack et le haricot magique de Michael Davis

1994: La Boutique fantastique de Hope Perello

1995: Les Lutins sauteurs de Ted Nicolaou

1995: Prehysteria 3 : Les dinosaures enchantés au golf de David DeCoteau

1995: Blonde Heaven de David DeCoteau

1995: Josh Kirby Time Warrior chapitre 1 d’Ernest Farino

1995: Josh Kirby Time Warrior chapitre 2 de Frank Arnold

1995: Beach Babes 2: Cave Girl Island de David DeCoteau

1995: Castle Freak de Stuart Gordon

1995: L’Île magique de Sam Irvin

1995: Spirit of the Night de Mark Manos

1996: Josh Kirby Time Warrior chapitre 3 de Frank Arnold

1996: Demon in the Bottle de Randal William Cook

1996: Josh Kirby Time Warrior chapitre 4 de Mark Manos

1996: Oblivion de Sam Irvin

1996: Virtual Encounters de Cybil Richards

1996: Josh Kirby Time Warrior chapitre 5 de Frank Arnold

1996: Zarkorr! The Invader d’Aaron Osborne

1996: Josh Kirby Time Warrior chapitre 6 de Frank Arnold

1996: Alien Abduction: Intimate Secrets de Lucian S. Diamonde

1996: Magic in the Mirror de Ted Nicolaou

1996: Femalien de Cybil Richards

1996: Les Lutins sauteurs 2 de Ted Nicolaou

1996: Petticoat Planet de David DeCoteau

1996: Le Cerveau de la famille de Charles Band 

1997: Magic in the Mirror de Ted Nicolaou

1997: Journal intime d’un vampire de Ted Nicolaou

1997: Skeletons de David DeCoteau

1997: Bimbo Movie Bash de Mike Mendez et Dave Parker

1997: Mystery Monsters de Charles Band

1997: Hideous de Charles Band

1997: The Exotic House of Wax de Cybil Richards

1997: The Creeps de Charles Band

1997: La Légende de Johnny Mysto de Jeff Burr

1998: Lurid Tales de David DeCoteau

1998: Lolita 2000 de Cybil Richards

1998: Le Royaume secret de David Schmoeller

1998: Shriek de David DeCoteau

1998: The Exotic Time Machine de Felicia Sinclair

1998: Le Retour des Puppet Master de David DeCoteau 

1998: The Shrunken City de Ted Nicolaou

1998: Virtual Encounters 2 de Cybil Richards

1998: Kraa! The Sea Monster d’Aaron Osborne et Dave Parker

1998: Clockmaker de Christopher Coppola

1998: Femalien 2 de Cybil Richards

1998: Talisman de David DeCoteau

1998: Frankenstein Reborn ! de David DeCoteau

1998: The Werewolf Reborn ! de Jeff Burr

1998: Subspecies 4: Bloodstorm de Ted Nicolaou

1999: Teen Knight de Phil Comeau

1999: The Killer Eye de David DeCoteau

1999: Veronica 2030 de Gary Graver

1999: Murdercycle de Thomas L. Callaway

1999: Phantom Town de Jeff Burr

1999: Hidden Beauties de Dan Golden

1999: Excalibur Kid de James Head

1999: Teenage Space Vampires de Martin Wood

1999: Pleasurecraft de Franklin A. Vallette

1999: Alien Arsenal de David DeCoteau

1999: Timegate de Dan Golden

1999: Shapeshifter de Philip Browning

1999: Witchouse de David DeCoteau

1999: Andromina de Darren Patrick Moloney

1999: The Incredible Genie d’Alexander Cassini

1999: Auditions from Beyond de Reed Richmond

1999: Aliens in the Wild Wild West de George Erschbamer

1999: Blood Dolls de Charles Band

1999: The Boy with the X-Ray Eyes de Jeff Burr

1999: Teen Sorcery de Victoria Muspratt

1999: Totem de David DeCoteau

1999: Shandra, la fille de la jungle de Cybil Richards

1999: Dungeon of Desire de Rachel Gordon

1999: Retro Puppet Master de David DeCoteau 

1999: Planet Patrol de Russ Mazzolla

1999: Magie noire de Ted Nicolaou

1999: Mysterious Museum de David Schmoeller

2000: Les Morts haïssent les vivants de Dave Parker

2000: Urban Evil de Danny Draven et Ted Nicolaou

2000: The St. Francisville Experiment de Ted Nicolaou

2000: The Horrible Dr. Bones de Ted Nicolaou

2000: Scream of the Mummy de David DeCoteau

2000: Sideshow, le cirque des horreurs de Fred Olen Ray

2000: Voodoo Academy de David DeCoteau

2000: Prison of the Dead de David DeCoteau

2000: Witchhouse 2 de J.R. Bookwalter

2000: I Vampire de Danny Draven, Denice Duff et Ted Nicolaou

2000: Killjoy de Craig Ross Jr.

2000: The Exotic Time Machine II de Cybil Richards

2001: Micro Mini Kids de Bruce McCarthy et David DeCoteau

2001: Horrorvision de Danny Draven 

2001: Stitches de Neal Marshall Stevens

2001: The Vault de James Black

2001: Le Pacte de David DeCoteau

2001: The Possessed de Marissa Tait

2001: Train Quest de Jeffrey Porter

2001: Final Scream de David DeCoteau

2001: Song of the Vampire de Denice Duff

2001: Demonicus de Jay Woelfel

2001: Vengeance of the Dead de Don Adams et Harry James Picardi

2001: The Brotherhood 2 de David DeCoteau

2001: Witchhouse 3 de J.R. Bookwalter

2002: Killjoy 2 de Tammi Sutton

2002: Dead & Rotting de David P. Barton

2002: Hell Asylum de Danny Draven

2002: Cryptz de Danny Draven

2002: Castle Eros de Madison Monroe

2002: Future Cop 6 de Jay Woelfel

2002: Groom Lake de William Shatner

2002: Deathbed de Danny Draven

2002: Jigsaw de Don Adams et Harry James Picardi

2002: Speck de Keith Walley

2002: Scared de Keith Walley

2002: Bleed de Devin Hamilton et Dennis Petersen

2003: Mega Scorpions de J.R. Bookwalter

2002: Birth Rate de Devin Hamilton

2003: Delta Delta Die! De Devin Hamilton

2003: Puppet Master : The Legacy de Charles Band 

2004: Puppet Master vs. Demonic Toys de Ted Nicolaou

2005: Decadent Evil de Charles Band

2005: Doll Graveyard de Charles Band

2005: Gingerdead Man de Charles Band

2006: Petrified de Charles Band

2006: Evil Bong de Charles Band

2007: Ghost Poker de Charles Band

2008: Gingerdead Man 2 de Silvia St. Croix

2009: Evil Bong 2: King Bong de Charles Band

2009: Skull Heads de Charles Band

2010: Demonic Toys 2 de William Butler

2010: Puppet Master: Axis of Evil de David DeCoteau

2010: Killjoy 3 de John Lechago

2011: Evil Bong 3 de Charles Band

2011: Gingerdead Man 3 de William Butler

2011: Killer Eye : Halloween Haunt de Charles Band

2012: The Dead Want Women de Charles Band

2012: Zombies Vs. Strippers d’Alex Nicolaou

2012: Killjoy Goes to Hell de John Lechago

2012: Puppet Master X: Axis Rising de Charles Band 

2012: Reel Evil de Danny Draven

2013: Ooga Booga de Charles Band

2013: Unlucky Charms de Charles Band

2012: Dark Realm de Vinnie Bilancio

2013: Gingerdead Man vs. Evil Bong de Charles Band

2013: The Haunted Dollhouse de Charles Band

2014: Trophy Heads de Charles Band

2015: Evil Bong 420 de Charles Band

2016: Evil Bong: High 5 de Charles Band

2016: Virgin Hunters 2 de Cybil Richards

2016: Killjoy’s Psycho Circus de John Lechago

2017: Virgin Hunters 3 de Cybil Richards

2017: Evil Bong 666 de Charles Band

2017: Puppet Master: Axis Termination de Charles Band

2018: Puppet Master: The Littlest Reich de Sonny Laguna et Tommy Wiklund

2018: Evil Bong 777 de Charles Band

2019: Weedjies: Halloween Night de Danny Draven

2019: Necropolis: Legion de Chris Alexander

2020: Corona Zombies de Charles Band 

2020: Blade the Iron Cross de John Lechago

2020: Castle Freak de Tate Steinsiek

2020: Femalien: Cosmic Crush de Lindsey Schmitz

2021: The Resonator: Miskatonic U de William Butler

2021: The Gingerweed Man de Brooks Davis

2021: Don’t Let Her In de Ted Nicolaou

2021: Baby Oopsie de William Butler

2021: It Knows You’re Alone de Chris Alexander

2022: Beyond the Resonator de William Butler

2022: Curse of the Re-Animator de William Butler

2022: Fork de John Wolfe

2022: Attack of the 50 Foot CamGirl de Jim Wynorski

2022: Evil Bong 888: Infinity High de Charles Band

2022: Piranha Women de Fred Olen Ray

2022: Baby Oopsie: Murder Dolls de William Butler

2022: Femalien: Starlight Saga de Nilxrak

2022: Giantess Battle Attack de Jim Wynorski

2022: Puppet Master: Doktor Death de Dave Parker

2022: Baby Oopsie 3: Burn Baby Burn de William Butler

2022: Sorority Babes in the Slimeball Bowl-O-Rama 2 de Brinke Stevens

2022: Haunted Hotties de Dean McKendrick

2023: Videoverse: Mixtape de Dean McKendrick et Lindsey Schmitz

Saga CLOVERFIELD

En 2008, le producteur J.J. Abrams et le réalisateur Matt Reeves révolutionnent le film de monstres géants en racontant l’attaque de New York par une créature titanesque inconnue, le tout filmé par une caméra vidéo selon le principe du “found footage”. Cloverfield fait tant d’effet qu’Abrams décide d’en faire le premier épisode d’une franchise. Mais cette “saga” est très inhabituelle, dans la mesure où ses chapitres ne présentent qu’un lointain rapport les uns avec les autres, tissant une mythologie complexe aux multiples facettes.

Cliquez sur les affiches pour lire les critiques

2008: Cloverfield

de Matt Reeves

2016: 10 Cloverfield Lane de Dan Trachtenberg

2018: The Cloverfield Paradox de Julius Onah

Saga ASTERIX ET OBELIX

La bande-dessinée culte créée par Uderzo et Goscinny en 1959 connaît ses premières adaptations animées dans les années soixante. Mais il faut attendre la toute fin des années 2000 pour que les deux irréductibles Gaulois soient incarnés à l’écran par des acteurs en chair et en os, autrement dit Christian Clavier et Gérard Depardieu. L’aspect purement fantastique inhérent aux albums originaux (lié principalement à la potion magique- et aux “super-pouvoirs” qu’elle confère) est largement exploité dans les films, dont les qualités artistiques vont s’avérer très irrégulières…

Cliquez sur les affiches pour lire les critiques

1999: Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi

2007: Astérix aux jeux olympiques de Frédéric Forestier et Thomas Langmann