« Le conte de fées est l’abécédaire où l’enfant apprend à son esprit à lire dans le langage des images. »

(Bruno Bettleheim, Psychanalyse des contes de fées)

Avant de prendre d’assaut le cinéma, les contes avaient gagné depuis longtemps la littérature et, bien avant, se transmettaient par voie orale. Leur origine remonte donc à la nuit des tempes. C’est en 1697, dans ses “Contes de ma mère l’Oye”, que Charles Perrault consigne les plus fameux pour pouvoir égayer la lassitude du Roi Soleil et de sa cour. S’enfonçant dans cette brèche, les frères Grimm en font autant de l’autre côté du Rhin à partir de 1812 ainsi qu’Hans-Christian Andersen au Danemark quelque vingt ans plus tard. A ces classiques indémodables que sont “La Belle au Bois Dormant”, “Le Petit Chaperon Rouge” ou “Cendrillon” viennent s’ajouter des inventions plus modernes, comme le “Alice au Pays des Merveilles” écrit par le mathématicien Charles L. Dogson (sous le pseudonyme de Lewis Carroll) en s’inspirant des histoires fantastiques qu’il racontait à la jeune Alice Liddel, ou la pièce “Peter Pan” imaginée en 1904 par le dramaturge James M. Barrie.

 

Tous ces contes fantasmagoriques emplis de créatures terrifiantes (ogres, loups, sorcières) sont les ancêtres de nos histoires d’horreur et jouent le même rôle de catalyseurs des terreurs enfantines. Le jeune lecteur – puis le jeune spectateur – y puise les éléments nécessaires à sa maturité. Les aventures du héros ou de l’héroïne sont pour celui qui les suit un voyage initiatique jonché d’épreuves dont la finalité est l’accès au monde adulte. D’où leur succès jamais démenti et leur atemporalité.

FILMS CHRONIQUÉS
1939: Le Magicien d’Oz de Victor Fleming

1944: C’est arrivé demain de René Clair
1946: La Belle et la Bête de Jean Cocteau
1962: Jack, le tueur de Géants de Nathan Juran

1964: Le Père Noël contre les Martiens de Nicholas Webster
1968: Chitty Chitty Bang Bang de Ken Hughes
1970: Peau d’Âne de Jacques Demy
1978: The Wiz de Sidney Lumet

1983: Krull de Peter Yates
1984: L’Histoire sans Fin de Wolfgang Petersen

1984: Gremlins de Joe Dante

1985: After Hours de Martin Scorsese

1985: Ladyhawke de Richard Donner

1985: Legend de Ridley Scott
1986: Labyrinthe de Jim Henson

1990: Edward aux mains d’argent de Tim Burton
1991: Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet de Steven Spielberg
2000: Le Grinch de Ron Howard
2001: Le Petit Poucet de Olivier Dahan
2003: Big Fish de Tim Burton
2005: Charlie et la Chocolaterie de Tim Burton
2005: Le Monde de Narnia: Le Lion, la Sorcière Blanche et l’Armoire Magique de Andrew Adamson
2006: Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro
2007: Les Chroniques de Spiderwick de Mark Waters
2008: Le Monde de Narnia: Le Prince Caspian de Andrew Adamson
2008: Cœur d’encre de Iain Softley
2009: Max et les Maximonstres de Spike Jonze
2009: Arthur et la Vengeance de Maltazard de Luc Besson
2010: Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton
2010: Le Monde de Narnia : l’Odyssée du Passeur d’Aurore de Michael Apted
2012: Blanche Neige et le Chasseur de Rupert Sanders
2016: Peter et Elliott le Dragon de David Lowery
2016: Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton

2016: Le Bon Gros Géant de Steven Spielberg
2017: Santa & Cie de Alain Chabat