Saga GODZILLA

Saga de tous les records, la franchise Godzilla fascine des dizaines de générations sur les cinq continents depuis le milieu des années cinquante, et sa cote de popularité se renouvelle sans cesse. Qui aurait pu prévoir que ce dinosaure radioactif fantaisiste, né initialement pour pouvoir émuler ses homologues américains, notamment King Kong et Le Monstre des temps perdus, atteigne une telle renommée ? L’explication de ce succès spectaculaire repose sans doute dans la capacité du « Roi des Monstres » à focaliser autour de ses aventures toutes les angoisses, tous les espoirs et toutes les préoccupations de son époque.

PREMIER CYCLE : ÈRE SHOWA

1954: Godzilla d’Inoshiro Honda

1955: Le Retour de Godzilla de Motoyoshi Odo

1962: King Kong contre Godzilla d’Inoshiro Honda

1964: Mothra contre Godzilla de Inoshiro Honda

1964: Ghidrah, le monstre à trois têtes de Inoshiro Honda

1965: Invasion planète X de Inoshiro Honda

1966: Ebirah contre Godzilla de Jun Fukuda

1967: La Planète des monstres de Jun Fukuda

1968: Les Envahisseurs attaquent de Inoshiro Honda

1969: Godzilla’s Revenge de Inoshiro Honda

1971: Godzilla contre Hedora de Yoshimitsu Banno

1972: Objectif Terre, mission apocalypse de Jun Fukuda

1973: Godzilla 1980 de Jun Fukuda 

1974: Godzilla contre Mecanik Monster de Jun Fukuda

1975: Les Monstres du continent perdu de Inoshiro Honda

 

DEUXIEME CYCLE : ÈRE HEISEI

1984: Le Retour de Godzilla de Kohji Hashimoto

1989: Godzilla contre Biollante de Kazuri Omori

1991: Godzilla contre King Ghidorah de Kazuri Omori

1992: Godzilla contre Mothra : la bataille pour la Terre de Takao Ogawara

1993: Godzilla contre Mechagodzilla de Takao Ogawara

1994: Godzilla contre Space Godzilla de Kensho Yamashita

1995: Godzilla contre Destroyah de Takao Okawara

 

1998: Godzilla de Roland Emmerich

 

TROISIEME CYCLE : ÈRE MILLENNIUM

1999: Godzilla 2000 de Takao Okawara

2000: Godzilla x Megaguirus de Masaaki Tezuka

2001: Godzilla, Mothra et King Ghidorah de Shusuke Kaneko

2002: Godzilla x Mechagodzilla de Massaki Tezuka

2003: Godzilla Tokyo S.O.S. de Masaaki Tezuka

2004: Godzilla Final Wars de Ryuhei Kitamura

 

QUATRIEME CYCLE : ÈRE MONSTERVERSE

2014: Godzilla de Gareth Edwards 

2019: Godzilla II : Roi des monstres de Michael Dougherty

2021: Godzilla vs. Kong d’Adam Wingard

2024: Godzilla x Kong : le nouvel empire d’Adam Wingard

 

CINQUIEME CYCLE : ÈRE REIWA

2016: Godzilla Résurgence de Hideaki Anno et Shinji Higuchi

2023: Godzilla Minus One de Takashi Yamazaki

Saga STEPHEN KING

Voilà longtemps que les personnages nés sous la plume de Stephen King sont entrés dans l’inconscient collectif. L’imagination sans borne de l’écrivain, son style brut et imagé, son univers riche et sensible sont les principaux responsables de cette popularité planétaire. Mais un autre facteur est très tôt entré en jeu : le cinéma et la télévision. Loin de minimiser la puissance évocatrice de ses écrits, l’écran – grand et petit – a énormément contribué à disperser sur les cinq continents les graines de ses innombrables romans et nouvelles pour les faire pousser partout, tels les champs monstrueux des Démons du Maïs, et leur faire revêtir maintes formes.

FILMS FANTASTIQUES

1976: Carrie, au bal du diable de Brian de Palma

1979: Les Vampires de Salem de Tobe Hooper

1980: Shining de Stanley Kubrick

1982: Creepshow de George A. Romero

1983: Dead Zone de David Cronenberg

1983: Cujo de Lewis Teague

1983: Christine de John Carpenter

1984: Firestarter de Mark L. Lester

1984: Les Démons du Maïs de Fritz Kiersch

1984: Le Singe du Diable de Kenneth J. Berton
1985: Cat’s Eye de Lewis Teague

1986: Maximum Overdrive de Stephen King

1986: Peur Bleue  de Daniel Attias

1987: Creepshow 2 de Michael Gornick

1987: Les Enfants de Salem de Larry Cohen

1987: Running Man de Paul Michael Glaser

1989: Simetierre de Mary Lambert

1990: La Créature du Cimetière de Ralph S. Singleton

1990: Ça de Tommy Lee Wallace

1990: Misery de Rob Reiner
1990: Darkside, les Contes de la Nuit Noire de John Harrison

1991: Vengeance Diabolique de Tom McLoughlin

1992: Le Cobaye de Brett Leonard

1992: Simetierre 2 de Mary Lambert

1992: La Nuit Déchirée de Mick Garris

1993: Les Démons du Maïs 2 : le Sacrifice Final de David Price

1993: Les Tommyknockers de John Powers

1993: La Part des Ténèbres de George A. Romero

1993: Le Bazaar de l’épouvante de Fraser Clarke Heston

1995: Les Démons du Maïs 3 : Les Moissons de la Terreur de James D.R. Hickox

1995: The Mangler : la presseuse diabolique de Tobe Hooper

1995: Les Langoliers de Tom Holland

1996: Les Démons du Maïs 4 de Greg Spence

1996: Les Enfants du diable de Adam Grossman

1996: Le Cobaye 2 – cyberspace de Farhad Mann

1996: La Peau sur les Os de Tom Holland

1997: Trucks de Chris Tomson

1997: Les Ailes de la Nuit de Mark Pavia

1998: Les Démons du Maïs 5 : La Secte des Damnés de Ethan Wiley

1998: Le Diable des Glaces de Daniel Zelik Bert

1998: Quicksilver Highway de Mick Garris

1999: Les Démons du maïs 6 de Kari Skogland

1999: Carrie 2 : la Haine de Katt Shea

1999: La Ligne Verte de Frank Darabont

2001: Les Démons du maïs 7 : Révélation de Guy Magar

2001: Cœurs Perdus en Atlantide de Scott Hicks

2002: Carrie de David Carson

2002: Firestarter 2 de Robert Iscove

2002: The Mangler 2 de Michael Hamilton-Wright

2003: Dreamcatcher, l’attrape-rêves de Lawrence Kasdan

2003: Le Journal de Ellen Rimbauer de Craig R. Baxley

2004: Salem de Mikael Salomon

2004: Fenêtre secrète de David Koepp

2004: A Good Marriage de Peter Askin
2004: Riding the Bullet de Mick Garris

2005: The Mangler Reborn de Matt Cunningham et Erik Gardner

2006: Creepshow 3 d’Ana Clavel et James Glenn Dudelson

2006: Désolation de Mick Garris

2007: No Smoking de Anurag Kashyap

2007: The Mist de Frank Darabont

2007: Chambre 1408 de Mikael Hafström

2009: Les Démons du maïs de Donald P. Borchers

2009: La Cadillac de Dolan de Jeff Beesley

2011: Les Enfants de l’horreur – la genèse de Joel Soisson

2011: La Maison sur le Lac de Mick Garris

2012: Willa de Christopher Birk et Nathaniel Kramer

2013: Carrie la vengeance de Kimberly Peirce

2014: Mercy de Peter Cornwell

2016: Cell Phone de Tod Williams

2017: La Tour Sombre de Nikolaj Arcel

2017: Ça de Andres Muschietti

2017: Jessie de Mike Flanagan

2018: Children of the Corn: Runaway de John Gulager

2019: Ça chapitre 2 de Andres Muschietti

2019: Simetierre de Kevin Kölsch et Dennis Widmyer

2019: Dans les hautes herbes de Vincenzo Natali

2019: Doctor Sleep de Mike Flanagan

2022: Firestarter de Keith Thomas

2023: Le Croque-mitaine de Rob Savage

2023: Simetierre : Aux origines du mal de Lindsey Anderson Beer

 

SÉRIES FANTASTIQUES

1991: Contretemps créée par Allan Coulter, Ken Fink et Michael Gornick

1994: Le Fléau créée par Mick Garris

1997: Shining: les couloirs de la peur créée par Mick Garris

1999: La Tempête du Siècle créée par Craig R. Baxley

2002: Dead Zone créée par Michael Piller et Shawn Piller

2002: Rose Red créée par Craig R. Baxley

2004: Kingdom Hospital créée par Craig T. Baxley

2006: Rêves et Cauchemars créée par Stephen King

2010: Les Mystères de Haven créée par Scott Shepherd

2015: Under the Dome créée par Brian K. Vaughan

2016: 22.11.63 créée par J.J. Abrams 

Saga DARKMAN

Première incursion de Sam Raimi dans l’univers des super-héros, Darkman est une œuvre étrange, hybride, drôle et sombre à la fois, rendant un vibrant hommage aux anti-héros d’antan tels The Shadow, Le Fantôme de l’Opéra ou L’Homme au Masque de Cire. Ce fut aussi l’occasion pour Liam Neeson de tenir l’un de ses premiers rôles majeures. Deux suites suivirent, bien moins marquantes mais fort distrayantes. Chronique d’une petite saga très sympathique…

1990: Darkman 

de Sam Raimi

1994: Darkman 2 

de Bradford May

1996: Darkman 3 

de Bradford May

Saga RETOUR DES MORTS-VIVANTS

Au milieu des années 80, le cinéaste Dan O’Bannon (qui s’était fait connaître du grand public en écrivant le scénario d’Alien), décide de redynamiser le mythe du zombie en lui donnant des origines chimiques et en mixant horreur graphique et humour décomplexé. Le résultat de ce cocktail détonnant, Le Retour des Morts-Vivants, connaît un tel succès auprès du public qu’il donne naissance à une saga inégale se développant parallèlement à celle créée par George Romero. Voici la liste des films de cette série, dirigées tour à tour par Dan O’Bannon, Ken Wiederhorn, Brian Yuzna et Ellory Elkayem.

1984: Le Retour des Morts-Vivants de Dan O’Bannon

1988: Le Retour des Morts-Vivants 2 de Ken Wiederhorn

1993: Le Retour des Morts-Vivants 3 de Brian Yuzna 

Saga MISSION IMPOSSIBLE

L’allumette qui enflamme une longue mèche, la musique syncopée de Lalo Schifrin, le message enregistré sur une bande magnétique qui s’auto-détruit dans un nuage de fumée… Les codes de la série Mission Impossible, créée par Bruce Geller en 1966, sont entrés dans l’inconscient collectif et font désormais partie de la culture populaire. La science-fiction et l’espionnage s’y mèlent en un cocktail détonnant. En se réappropriant la franchise, l’acteur/producteur Tom Cruise a mué cette série mythique en saga à grand spectacle repoussant sans cesse les limites du cinéma d’action et de suspense.

 

Les séries

1966-1973:

Mission Impossible

créée par Bruce Geller

1988-1990:

Mission Impossible : 20 ans après créée par Bruce Geller

 

Les films

1996: 

Mission Impossible 

de Brian de Palma

2000: 

Mission Impossible 2 

de John Woo

2006: 

Mission Impossible 3 

de J.J. Abrams

2015: 

Mission Impossible : Rogue Nation de Christopher McQuarrie

2018: 

Mission Impossible : Fallout de Christopher McQuarrie

2023: Mission Impossible : Dead Reckoning partie 1 de Christopher McQuarrie

Saga CAPTAIN AMERICA

Imaginé par le scénariste Joe Simon et le dessinateur Jack Kirby, Captain America est né en 1941, pour séduire les jeunes lecteurs amateurs de comics mais aussi pour soutenir les troupes américaines, alors entrées dans le conflit mondial. En ce sens, ce super-héros patriotique, vêtu d’un costume qui semble taillé dans un drapeau américain, participa à sa manière à l’effort de guerre, comme Superman et Wonder Woman à la même époque. Dès 1944, un serial en quinze chapitres permet au fier capitaine de s’exprimer en chair et en os sous les traits du comédien Dick Purcell. Mais au fil des ans, son aura s’amenuise en même temps que la paix revient dans le monde, et ce n’est qu’en 1963, sous l’impulsion de Stan Lee, le cerveau de Marvel Comic Group, qu’il « ressuscite » pour le plus grand bonheur des fans. La période est idéale, puisque nous sommes alors en pleine Guerre Froide. Toujours dessiné par Kirby, Captain America fait désormais partie de l’équipe des Vengeurs, aux côtés d’Iron Man, Hulk et Thor. Aujourd’hui superstar du “Marvel Cinematic Universe”, le super-soldat eut pourtant toutes les peines du monde à démarrer correctement sa carrière à l’écran…

1979: Captain America de Rod Holcomb  
1979: Captain America 2 d’Ivan Nagy 
1990: Captain America d’Albert Pyun  
2011: Captain America : First Avenger de Joe Johnston 
2012: Avengers de Joss Whedon  
2014: Captain America : le Soldat de l’Hiver d’Anthony et Joe Russo
2015: Avengers : l’ère d’Ultron de Joss Whedon

2016: Captain America : Civil War d’Anthony et Joe Russo
2018: Avengers : Infinity War d’Anthony et Joe Russo
2019: Avengers Endgame d’Anthony et Joe Russo

Saga QUATRE FANTASTIQUES

En 1961, pour concurrencer la Ligue des Justiciers créée par DC Comics, Stan Lee imagine une équipe de super-héros, dont il confie les dessins à Jack Kirby, et qu’il baptise Les Quatre Fantastiques. Début août, ce quatuor surréaliste (une torche humaine, un homme-pierre, une femme invisible et un homme élastique) tente une sortie en kiosque, qui aboutit à un succès inespéré. Car pour contrer DC, Stan Lee bouscule les habitudes en imaginant des super-héros bourrés de failles très humaines. Superman, Batman ou Wonder Woman n’ont jamais eu de problème financier, familial, psychologique ou sentimental. Les Quatre Fantastiques échappent à ce monolithisme et trouvent un écho immédiat auprès du public qui s’identifie aussitôt à eux. D’autant que Stan Lee s’inscrit dans une des préoccupations principales des Américains du début des années 60 : la peur de l’atome. En pleine guerre froide, au beau milieu de la crise des missiles de Cuba, le péril atomique fait trembler toutes les chaumières outre Atlantique. En dotant ses super-héros de capacités étranges nées d’une irradiation, il s’approche des préoccupations de ses contemporains et vise juste. Grâce aux Quatre Fantastiques, Marvel renaît de ses cendres. Leur transposition à l’écran, hélas, ne sera pas aussi simple que prévue…

 

Cliquez sur les posters pour lire les critiques

1994: 

Fantastic Four 

d’Oley Sassone

2005: 

Les Quatre Fantastiques 

de Tim Story

2015: 

Les Quatre Fantastiques 

de Josh Trank

Saga EXORCISTE

Nous sommes au début des années 70. William Peter Blatty, ancien universitaire et journaliste, se souvient d’un fait divers qu’il découvrit alors qu’il était encore étudiant : l’exorcisme d’un adolescent américain, Robby Mannheim, pratiqué en 1949 dans le Maryland. C’est le directeur de la Société de Jésus pour le Diocèse de New York qui lui suggère d’en tirer un roman. L’auteur, alors âgé de 42 ans, ignore qu’il tient là un futur best-seller, lequel se vendra par dizaines de millions d’exemplaires à travers le monde. En 1973, le livre devient un long-métrage, souvent considéré comme l’un des films les plus terrifiants de tous les tempslequel donnera naissance à une saga chère au cœur de tous les amateurs de cinéma horrifique.

1973: L’Exorciste de William Friedkin 

1977: Exorciste 2 : L’Hérétique de John Boorman  

1990: L’Exorciste, la suite de William Peter Blatty

2004: L’Exorciste : au commencement de Renny Harlin  

2005: Dominion: Prequel to the Exorcist de Paul Schrader 

2016-2017: L’Exorciste série créée par Jeremy Slater

2023: L’Exorciste – Dévotion de David Gordon Green

Saga HANNIBAL LECTER

Inventé par l’écrivain Thomas Harris dans son roman “Dragon Rouge” en 1981, le tueur cannibale Hannibal Lecter fait sa première apparition au cinéma dans le remarquable Sixième Sens de Michael Mann, sous les traits de l’acteur Brian Cox. Mais ce n’est qu’à partir du moment où Anthony Hopkins l’incarnera dans Le Silence des Agneaux que le personnage se muera en icône du cinéma d’horreur. Charismatique, cultivé, distingué mais régulièrement saisi de pulsions meurtrières et anthropophages, Lecter est un monstre fascinant dont les méfaits se sont déclinés sur le grand et le petit écran. 

Films:

1986: Le Sixième Sens de Michael Mann

1990: Le Silence des Agneaux de Jonathan Demme  
2001: Hannibal de Ridley Scott 
2002: Dragon Rouge de Brett Ratner 
2007: Hannibal Lecter : les Origines du Mal de Peter Webber 


Série TV:
2013-2015: Hannibal 

 

Complétez votre collection

Saga PREDATOR

Une créature extra-terrestre voyage de planète en planète pour s’adonner à son sport favori, la chasse, et ramener des trophées de chacune de ses expéditions… jusqu’au jour où elle se heurte à un être humain prêt à tout pour survivre, quitte à se muer en bête féroce et à retrouver ses instincts les plus primaires. Tel est le postulat de Predator, classique immédiat dirigé de main de maître par John McTiernan. Un monstre aussi iconique ne pouvait se cantonner à un seul film. Une véritable saga se développa donc autour du Predator, pour le meilleur et aussi – hélas – souvent pour le pire !

 

Cliquez sur les posters pour lire les critiques

 

1987: Predator de John McTiernan

1990: Predator 2 de Stephen Hopkins

2004: Alien vs. Predator de Paul W.S. Anderson

2008: Aliens contre Predator Requiem de Colin et Greg Strause

2010: Predators de Nimrod Antal

2018: The Predator de Shane Black

2022: Prey de Dan Tratchenberg